Chouette ton look

L'image de soi sur le bout des doigts.

Le fond de teint, secret d’un maquillage réussi

Description des photos : ifonds de teint

Ça y est, nous avons fait le tour des bons gestes à adopter « avant/après » le maquillage. Il était important de faire un petit récap car ce sont des étapes primordiales pour le bien-être de notre peau.

On peut maintenant passer à la suite.

Donc, me revoilà pour la première grande partie consacrée à l’apprentissage des éléments utiles et nécessaires au choix du meilleur fond de teint pour sa peau.

En effet, par nature, nous avons chacune un « type » de peau spécifique. Ce sont les propriétés qui caractérisent la nature de notre épiderme qui vont définir ce fameux type.

La rédaction de cette série d’article m’a replongé dans mes cours de mon année de CAP aux métiers de l’esthétisme et m’a permis de fouiller dans mes connaissances. Cela m’a fait le plus grand bien ! Un grand nombre des d’informations présentes dans cet article ont été également le fruit de mes recherches soit auprès de maquilleuses, de conseillères en magasins mais aussi bien entendu sur internet. Un grand merci à toutes les personnes qui ont (d’une manière ou d’une autre) apporté leur pierre à l’édifice.

Nous allons dans un premier temps essayer de déterminer ensemble dans quel type de peau vous vous retrouvez. En faisant le point sur chacun d’entre eux et en vous les décrivant, vous vous reconnaîtrez forcément. Puis à chaque type de peau, nous associerons la texture de fond de teint la mieux adaptée et nous verrons pour quelles raisons on privilégiera celle-ci plutôt qu’une autre.

Pour être plus précise, le teint se travaille différemment selon la nature de l’épiderme de son visage. Comme mentionné précédemment la texture du fond de teint devra s’adapter et répondre aux besoins de votre peau et ne surtout pas la froisser. Autrement dit, il est tout aussi invraisemblable d’assécher une peau sèche avec une texture mousse fabriquée à grands renforts de silicones et d’agents asséchants, que de nourrir les imperfections d’une peau à problèmes avec de l’huile.

Dans la seconde partie, nous apprendrons à trouver la teinte idéale pour votre carnation et aborderons toutes les techniques pour ne pas se tromper même si nos yeux font la grève.

Alors, On est parti ?!?

Comment choisir son fond de teint si on a la peau sèche :

Votre type de peau : Votre épiderme tiraille beaucoup (surtout après le nettoyage), manque de souplesse et de douceur. Vous avez des zones de desquamation. Ce sont de minuscules morceaux de peaux sèches qui s’accumulent à un endroit et restent collés les uns aux autres formant de petites plaques. à quelques endroits, vous avez l’impression que votre peau est du papier de verre au toucher. Ce n’est pas une mue, quoique ça y ressemble méchamment en réalité. Parfois, des personnes bien attentionnées (si si vraiment), vous ont signalé que votre épiderme pouvait devenir terne et rougir facilement. Votre peau manque d’eau et de lipides qui sont les constituants principaux de son film hydro lipidique = barrière cutanée (qui représente la couche protectrice de notre peau des agressions extérieurs).

Vous privilégierez un fond de teint à la texture crémeuse et hydratante qui aide votre épiderme à protéger sa barrière cutanée déjà fragilisée. L'idéal est une texture fluide ou crème, qui offre à votre peau un vrai confort sans l'assécher et sans figer vos traits. De plus, les peaux sèches ne réfléchissent pas bien la lumière, alors pour déjouer l'effet naturellement terne de votre peau, optez pour un fond de teint avec des pigments réflecteurs de lumière.

Les textures crèmes

Royales pour les peaux sèches, elles seront peut-être tolérées par les peaux normales en hiver, mais beaucoup trop riches pour ce type en été. Elles peuvent se présenter sous forme de fond de teint crème, mais aussi fond de teint baume (texture très étonnante mais vraiment géniale pour les peaux très sèches). Le travail au pinceau est apparemment fortement conseillé car il permet aux actifs hydratants de mieux pénétrer dans la peau et surtout, ça réduit les possibles irritations dues aux passages intempestifs des doigts sur l’épiderme. Mais nous verrons dans une partie suivante de l’article toutes les techniques d’application du fond de teint et les plus pratiques lorsque l’on ne voit pas. Les fonds de teint crémeux ont cependant un petit défaut : leur couvrance, souvent assez bonne, n’est en revanche que peu modulable car elles supposeraient des superpositions de couches, ce qui a tendance à étouffer la peau et nourrir les imperfections. Enfin, elles sont formulées à base d’huile, ce qui peut provoquer quelques points noirs et compagnie si on a la peau normale ou mixte.

A éviter : Les poudres minérales et les fonds de teint qui contiennent du talc car ils assèchent l'épiderme et marquent les imperfections.

Comment choisir son fond de teint si on a la peau mixte :

Votre type de peau : vous avez la sensation au toucher que votre peau est plus grasse au niveau de la zone T ou médiane (front, nez, menton) tandis que les joues et l'extérieur de votre visage tiraillent. Vous avez souvent des imperfections au niveau de la zone T à cause de l'excès de sébum qui peut obstruer vos pores et des zones de sécheresses ou desquamation sur les joues (tout ça pour votre plus grand bonheur). On vous a déjà fait remarquer en fin de journée que vous avez des brillances sur la zone T.

Vous privilégierez un fond de teint qui limite l'excès de sébum comme un fluide au fini poudré, parfait pour matifier la zone T sans assécher l'ensemble du visage. La peau mixte réclame des formules délicates, il est donc important de choisir un fond de teint non comédogène pour éviter les petites imperfections.

Les textures fluides

Elles sont réservées en priorité aux peaux mixtes car elles permettent de ne pas graisser ni assécher. Elles sont bien souvent non-occlusives et non-comédogènes mais certaines petites polissonnes sont nouvellement formulées à base de silicones afin d’être « flexibles » (autrement dit, ne pas virer dans les plis du visage, ni faire un masque) et le silicone peut hélas obstruer les pores quand on est déjà sensibles à ce genre de problème.  On peut les travailler au pinceau, à l’éponge et aux doigts. Je vous détaille tout ça un peu plus tard. Les textures fluides permettent aussi de ne pas alimenter les boutons quand on en a, puisqu’elles sont plus souvent formulées à base d’eau plutôt qu’à base d’huile.

Les fonds de teint compacts

Il y a deux formes possibles : du fond de teint compact poudre, qui permet une couvrance très légère mais une très bonne matité, et les compacts crèmes, avec ou sans huile. Les compacts poudrés sont modulables, mais réservés aux peaux mixtes et grasses, voire normales, car ils peuvent assécher la peau ou faire ressortir les peaux mortes.

A éviter : Les fonds de teints minéraux qui réfléchissent la lumière et font briller les zones grasses comme des lucioles ou des frites au choix. De même pour les textures trop compactes qui étouffent les pores et génèrent des irrégularités sur la peau.

La poudre fixante matifiante que l’on applique généralement après la pose du FDT peut être appliquer sur la zone T pour estomper les brillances et Les peaux les plus sèches peuvent terminer par une brume hydratante pour donner de l’éclat au teint.

Comment choisir son fond de teint si on a la peau grasse :

Votre type de peau : Vous avez une sensation de peau huileuse sur tout le visage et vous avez des imperfections. On vous dit (pour votre plus grand plaisir) que votre épiderme à tendance à briller, particulièrement sur la zone T, que votre teint tire au gris et que vos pores sont dilatés.

Vous privilégierez un fond de teint qui matifie l'ensemble du visage et qui permette à la peau de respirer tout en régulant le sébum... La poudre minérale est idéale car elle neutralise l'effet huileux en absorbant les excès de sébum. Le teint quant à lui est uniforme, sans effet de matière. Pour un maquillage plus couvrant, optez pour une application à l'éponge plutôt qu'au pinceau.

Les textures mousses

Elles conviennent très bien aux peaux grasses, voire au peaux mixtes, mais pas au-delà. Utilisée sur une peau sèche ou déshydratée, elle risque d’entrainer de superbes plaques de déshydratation et la peau va desquamer (terme hautement sexy). Les fonds de teint mousses ne s’appliquent pas au pinceau (on gaspille beaucoup de produit, ce n’est pas pratique du tout du tout), mais plutôt à l’éponge : on prélève un peu de produit en surface avec l’éponge et on peut tapoter joyeusement son faciès. L’avantage de la texture mousse est qu’elle est très modulable : on peut très bien passer discrètement sur les ailes du nez et s’attarder sur une zone peu uniforme. Cependant, il faut savoir que cette texture particulière est obtenue à grand renfort de silicone, à caractère occlusif, qui peut engendrer plus de boutons. Dans tous les cas, je déconseille fortement d’utiliser une base de teint siliconée en dessous d’un fond de teint mousse, pour cause de pores bouchés garantis et des petits problèmes en perspective.

A éviter : Les textures crème (en fluide ou en compact) trop riches pour votre épiderme car elles contiennent des agents nourrissants.

Comment choisir son fond de teint si on a la peau sensible :

Votre type de peau : Votre peau sensible réagit aux moindres agressions extérieures. Elle chauffe à certains endroits, el brûle même parfois, ça picote de temps en temps… Bref, elle n’est pas du tout confortable. On vous a parlé à plusieurs reprises (mais sans vouloir être désagréable évidemment) du fait que vous avez également des rougeurs et des marques de sécheresse cutanée.

Vous privilégierez un fond de teint chargé d'actifs hydratants qui renforcent votre barrière cutanée affaiblie. Une protection solaire (SPF 15 minimum) est aussi indispensable car les UVA pénètrent votre derme entrainant l'apparition de rougeurs et, dans les cas extrêmes, de couperose. Un fond de teint crème compact répond parfaitement à vos problématiques. Très hydratant, il permet également de réaliser un maquillage sur-mesure pour camoufler selon vos besoins vos rougeurs.

A éviter : Les poudres minérales qui assèchent les peaux fragilisées et marquent les défauts sur les peaux déshydratées.

Comment choisir son fond de teint si on a la peau acnéique :

Votre type de peau : Votre peau a une tendance grasse sur la zone T, et de nombreuses imperfections.

Vous privilégierez un fond de teint contenant des agents antibactériens afin de limiter l'apparition de nouveaux boutons ainsi que des agents exfoliants pour libérer les pores et réguler le sébum. Pour une formule vraiment ad 'hoc, optez pour un produit qui possède des vertus apaisantes. Un fluide matifiant ou une poudre minérale sont parfaits car ils régulent le sébum et veloutent le teint. Cependant, avec la poudre, préférez une application au pinceau, qui permet de moduler la couvrance, et pour les finitions, camouflez vos défauts cutanés en utilisant une éponge et en tapotant la zone critique.

A éviter : Les fonds de teint trop riches actifs huileux pour votre peau et ceux qui contiennent trop de silicones (et oui encore eux !) Mais aussi et surtout, d'oublier pas d'appliquer votre crème de jour chargée de réguler le sébum, avant d'appliquer votre fond de teint.

Comment choisir son fond de teint si on a une peau mature :

Votre type de peau : signes de sécheresse cutanée, manque d'élasticité et de fermeté sont caractéristiques de votre épiderme. Vous savez que vous avez de petites taches brunes.

Vous privilégierez un fond de teint spécialement conçu pour les peaux matures car ils contiennent des actifs hydratants qui répondent aux besoins spécifiques de votre peau. Dans les gammes anti-âge, deux types de fond de teint existent : liftant si vos rides sont profondes, car ils retendent la peau, ou lissant si elles sont plus légères, car ils créent un effet défroissant grâce aux pigments réflecteurs de lumière. Pour la texture, préférez toujours une crème ou un fluide qui apportent plus de confort à votre peau.

A éviter : Les textures poudrées et les fonds de teint à base de talc qui marquent les signes de l'âge.

Comment choisir son fond de teint si on a une peau noire :

Votre type de peau : Votre peau est métisse à noire. Elle est grasse au niveau de la zone T et manque d'éclat.

Vous privilégierez Un fond de teint qui matifie la zone T sans assécher le reste du visage, et qui apporte de l'éclat. L'idéal est un fluide matifiant, qui permet de réguler le sébum, associé à une base illuminatrice qui contient des pigments réflecteurs de lumière afin de réveiller votre épiderme.

A éviter : Les fonds de teint aux formules trop riches.

Pour finir : Les fonds de teint compacts crèmes, eux, sont destinés à tous les types de peau (puisqu’ils sont formulés pour peaux sèches, mais aussi version sans huile pour peaux mixtes et grasses) et sont très couvrants. Ils sont également très modulables et sont particulièrement conseillés à celles qui souffrent de cicatrices, acné, ou imperfections.

Les alternatives au fond de teint

Si vous n'êtes pas convaincue par le fond de teint, rassurez-vous, il existe des alternatives qui vous offrent une peau veloutée et une mine éclatante.

· Les BB crèmes : Elles sont proches du fond de teint mais grâce à leurs formules de choc, elles vous font gagner du temps. Hydratantes, protectrices, apaisantes et couvrantes, elles maquillent votre peau mais elles prennent surtout soin d'elle grâce à leurs nombreux actifs qui varient selon les marques. A noter, pour les peaux sensibles, leur vrai atout par rapport à un fond de teint réside dans leur protection solaire, SPF 15 minimum. Idéal pour prendre soin de votre peau tout en la respectant, ce genre de produit magique permet d'éclairer votre visage tout en corrigeant les imperfections. D'une texture peu couvrante, elles peuvent être utilisée tous les jours comme base pour le reste de votre maquillage.

Enfin, avec leurs actions multiples, c'est une bonne alternative pour celles qui n'aiment pas perdre de temps dans la salle de bain.

· Les illuminateurs de teint : Leur formule est très légère par conséquent, ils n'offrent pas de vraie couvrance. Ils sont déconseillés à celles qui souhaitent camoufler leurs défauts mais ils sont parfaits pour celles qui cherchent à apporter de l'éclat à leur teint. Très riches en pigments réflecteurs de lumière, ils sublimeront les peaux sans imperfections mais un peu ternes.

Puis pour finir, on ne le répétera jamais assez, mais Peu importe l’alternative que vous choisirez pour votre teint, ne jamais oublier de se démaquiller le soir avant de se coucher afin de laisser sa peau respirer pendant la nuit. La suite au prochain épisode qui arrive dans la deuxième grande partie. L’Etape suivante : le choix de la bonne couleur associée à votre carnation pour votre fond de teint ! Puis on terminera par un tour d’horizon des outils et des méthodes d’application du fond de teint accompagnée d’une liste de références que j’ai sélectionné pour vous.